NOTRE SYNDICAT GRANDIT ENCORE

 

DEUX NOUVELLES SECTIONS A VENIR EN REGION ILE DE FRANCE 

 

 

 

 

MAISONS ET CITES

GREVE LE 10 mai 2024

 

 

Dossier prime PEPA.

Lancée depuis un moment cette procédure trainait car Maisons & Cités contestait le pouvoir de notre Délégué Syndical, et aussi Secrétaire National du syndicat, de porter ce dossier en justice.

 

Victoire d'étape, une ordonnance de mars 2024 vient de nous donner raison.

 

Et pour signifier que nous sommes contre la politique sociale de l'entreprise, à la demande d'une partie des salarié-e-s, SUD Logement Social a déposé un préavis de grève.   

 

Pas d'appel à manifester devant un siège social excentré mais nous allons solliciter la Présidente du Directoire de CDC Habitat pour lui exposer nos griefs.

 

 

Nous avons peu l'occasion de nous rencontrer physiquement et quand cela se produit ce sont toujours de bons moments où se mêlent travail, objectifs et bonne humeur.

Cette année 2024 a vu l'arrivée de nombreux nouvelles et nouveaux adhérent-e-s qui se sont senti-e-s bien accueilli-e-s ...    Vivement la prochaine fois ....   

TRACT CRETEIL HABITAT 04 2024 : LE MEPRIS
Alerte-Rps (1) (1).pdf
Document Adobe Acrobat [162.5 KB]

PARIS HABITAT

 

2 eme  tract

 

Vous trouverez ci-dessous le second tract de Paris Habitat et on peut déjà voir que c'est une section agguerie et trés revendicative.

 

Bien dans le ton SUD Logement Social / Solidaires

 

Cela ne fait que commencer ......

 

 

PARIS HABITAT MARS 2024
Sud_mars_2024 P HABITAT.pdf
Document Adobe Acrobat [501.6 KB]
TRACT ADOMA MARS 2024
Tract Adoma CSE C 12.03.24-1.pdf
Document Adobe Acrobat [777.5 KB]

HABITAT & HUMANISME : NAO 2024 SANS HUMANISME

Nouvelle section

Hauts de Bièvres Habitat

 

Vous trouverez l'historique de ce bailleur social de la région parisienne et notamment sur le secteur d'Antony sur sa page dédiée.

 

Il y a 150 salariés avec 80 % de gardiens et personnels d'entretien chez ce bailleur social.

 

Il y aura une communication interne à destination des salarié-e-s mais voici les problèmes auxquels nous sommes confrontés : 

 

Refus de l'application du 13 eme mois aux gardiens prévu dans la convention collective.

Difficulté d'avoir un vrai dialogue social au sein de l'entreprise.

Défaut de consultation du CSE et décisions unilatérales de la direction

Harcèlement de certains membres du CSE.

Refus de questions légitimes en CSE.

Différence de traitement entre les salariés.

Problème dans la retranscription des procès-verbaux.

Non application du code du travail pour les droits du CSE.

Grosse disparité entre les gardiens en ce qui concerne la charge de travail.

Non-respect des préconisations de la médecine du travail.

Non mise à disposition ou absence de BDSE.

 

Comme souvent SUD a été créé face à l'intransigeance d'un employeur à simplement appliquer la législation.   Et là,  il y a du boulot ...

 

 

PARIS HABITAT

 

Vous trouverez ci dessous le premier tract de la section SUD Logement Social de Paris Habitat un des tous premiers bailleurs en France.

Nous avons eu la chance de récupérer des élus et adhérents FSU et c'est une section qui était active et qui continue de l'être sous ses nouvelles couleurs.

Nous nous retrouvons à la lecture de ce tract et nous espérons en voir de nombreux autres à l'avenir.

 

 

PARIS HABITAT FEVRIER 2024
Sud_Fev_2024.pdf
Document Adobe Acrobat [318.7 KB]

 

SUD LOGEMENT SOCIAL

ENCORE ATTAQUE

 

Dans un contexte de relations sociales houleuses, la direction de 13 Habitat a utilisé et interprété à sa convenance des échanges privés tenus entre des représentants et sympathisants SUD à l'encontre d'un cadre supérieur de l'entreprise.

 

A deux jours d'un scrutin où notre Délégué Syndical a été quand même été réélu (tant pis pour eux),  la direction de 13 Habitat a appelé les salariés a manifester contre cet élu et aussi salarié de l'entreprise, durant leur temps de travail avec des moyens mis à disposition par l'entreprise.   150 manifestants en comptant large, on ne peut pas parler de réel succès ...

 

Des propos discriminatoire à l'encontre de SUD Logement Social ont été proférés en pleine campagne électorale.   Mais cela n'a servi à rien au vu des résultats.

 

Le pire est que le syndicat FO a soutenu cette démarche et a voté pour le licenciement de notre élu.  Licenciement refusé par l'inspection du travail.  Honte à eux ...

 

On prête des propos racistes à notre élu.   C'est mal connaître l'idéologie des syndicats SUD / SOLIDAIRES et oublier que l'équipe SUD à 13 Habitat est composée de nombreuses personnes d'origines étrangères. 

 

Essayer de nous discréditer ne fera pas taire la section sur le management de l'entreprise, les dérives de certain-e-s personnes, ...

 

MAISONS & CITES

TRISTES VOEUX 2024

 

Les salarié-e-s non grèvistes de Maisons & Cités viennent de subir les voeux de l'entreprise.

Alors qu'il y avait des possibilités d'être bien reçus ailleurs, dans un élan anti écologique les voeux se sont déplacés au boulodrome de Sin le Noble.

 

Parking trop petit, salle inadaptée, poussière, saleté donnaient déjà le ton.

 

Annonce sur la diminution de la masse salariale (et oui on continue) et sur le fait que le personnel doit être sur le terrain.

 

Mais on oublie de dire que les effectifs ne cessent de fondre, que les secteurs augmentent, que les tâches s'ajoutent et que les moyens diminuent.  Faire plus avec moins ...

 

Nous savons que les applaudissements ont été trés faibles et que cette cérémonie est marquée du sceau de la détérioration des conditions de travail (encore et encore ...).

 

Nous avertissons cette direction totalement hors de la réalité.

 

Qu'il arrive la moindre chose de grave à un-e de nos collègues, vous nous aurez sur le dos pour obtenir réparation ...   

 

Pour l'instant, les équipes tiennent ; jusque quand ?

 

 

ARTICLE MANIFESTATION 16 01 2024
ARTICLE MARSACTU 16 01 2024.pdf
Document Adobe Acrobat [644.9 KB]

GROUPE DE TRAVAIL SUR LE

LOGEMENT SOCIAL

 

23 01 2024 Organisé sous l'égide de la commune de Genevilliers.   Nous y étions ...

PAS DE MINISTRE

                   PAS DE CONSIDERATION

 

Le logement, et plus particulièrement le logement social, est encore le parent pauvre du nouveau gouvernement MACRON.


Alors que les tensions sur le besoin de logements n’ont jamais été aussi fortes, il n’y aura pas de Ministre du Logement.  Est-ce que cette erreur sera rattrapée avec une seconde vague de désignation ?  Le fait de l’avoir volontairement omis dans les désignations initiales n’est pas anodin.


En six années de présidence il y a eu 5 ministres et donc aucune ligne directrice pour redresser la barre.  Seule la limitation du livret A à 3 % jusque 2025 a été le geste le plus marquant pour limiter les hausses sur les emprunts HLM.


C’est bien peu alors que la demande de logement (tout secteur confondu) a augmenté de 23 % et qu’il y a une baisse notable des offres de location de plus de 30 %.  


Conséquence des obligations de mise aux normes thermiques des logements avec des diagnostics à la fiabilité aléatoire mais aussi l’émergence de plus en plus forte des locations saisonnières dans les secteurs touristiques.


Pour le logement social c’est plus de 2 millions de demandes de logement en attente, sans compter les demandes de mutation pour les locataires qui s’estiment mal logés, et 300 000 sans abris qui n’auront pas le respect qu’ils méritent.

 

Ce besoin fondamental est totalement occulté par la Macronie.


On nous dit que les choses vont s’arranger, que l’inflation ralentie, que les taux vont baisser, les prix sont en train de baisser, …


Oui, c’est encore à voir, et ce qui n’a pas été fait ne sera que du retard à rattraper et de nombreux demandeurs qui ne seront pas satisfaits.


Il n’y a pas que la sécurité et l’ordre moral qui doivent être pris en compte par ce gouvernement très à droite …


Il n’y aura donc pas de bonne année 2024 sur le plan du logement ….

 

MAISONS & CITES

NAO de la Honte

 

La NAO 2024 proposée par la direction n'est absolument pas à la hauteur des attentes des salarié-e-s dans un contexte inflationiste important.

 

SUD, CFTC et CFDT appelle à la grève le 22 12 2023 avec rassemblement devant le nouveau siège social de Maisons & Cités.

 

 

Nous déplorons que cette filiale de CDC Habitat ne se rapproche pas des NAO des autres entités de ce groupe qui connaissent le même contexte économique.

L'inflation est mise en avant pour leurs charges mais réfutée pour les salarié-e-s ...

Les loyers augmentent de 3.5 % mais les salaires (dans le meilleur des cas) uniquement de 2 % avec des conditions de travail qui ne cessent de se détériorer.

 

 

CREATION DE SECTION

 

SUD Logement Social revient en force chez un des gros bailleurs de l'hexagone.

 

Nous créons une section avec des élues titulaires qui ont manifesté le désir de quitter la FSU.

 

C'est donc avec une équipe rôdée et qui connait bien l'entreprise que nous allons nous développer chez ce bailleur d'importance (126 000 logements sur 54 communes ; 2 800 salarié-e-s ; un CSE de 48 élu-e-s).

 

BIENVENUE DANS NOTRE UNIVERS SOLIDAIRES

 

 

CAP TAIN N° 33 EN COLERE

 

Habituellement destiné aux communications syndicales internes à Maisons & Cités, notre CAP TAIN sort de ses murs afin de faire voir au plus grand nombre de quoi est capable une direction qui cherche à se débarrasser de SUD.

 

 

CAP TAIN SUD EN COLERE
CAP TAIN 33.pdf
Document Adobe Acrobat [301.7 KB]

ADOMA  : SUD SIGNE LA NAO

 

 

Nous sommes d'accord, ce n'est pas avec cela que nous irons à Dole en ski.....

 

Nous avons signé l'accord NAO....  Nous avons signé car nous avons réussi à imposer notre stratégie aux autres syndicats et nous avons ainsi obtenu une augmentation collective de 100€ (nombre à trois chiffres), ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps ! 

En effet, avant la première réunion nous avons proposé à la CGT, à l'UNSA et à la CFDT de se mettre d'accord pour porter une revendication unique et unanime de 400€ d'augmentation collective dès la première séance de négociation. Ce n'était pas une mince affaire, dans un contexte où certains prônent la division des œuvres sociales dans l'entreprise. Pas facile non plus vu l'attachement de certains syndicats aux mesures individuelles.

La CGT et la CFDT étaient d'accord. L'Unsa voulait bien, mais seulement lors de la deuxième séance, d'abord montrer nos divisions et seulement après....

Face à notre détermination, toutes les organisations syndicales ont fini par accepter l'unité d'entrée ! A l'ouverture des négociations, nos représentant-es ont donc annoncé à la direction 400 euros pour toutes et tous !

La direction devant cette situation et après réflexion propose 77 euros.....le jeu des négociations peut commencer.......

Nos idées avancent.... depuis des années nous demandons la fin de la PAO et son intégration à la masse salariale (5,5% ce n'est pas rien)..... depuis des années nous demandons des congés supplémentaires à l'ancienneté...... ces revendications légitimes ont été reprises par d'autres syndicats.... Nous n'avons pas réussi à les obtenir ce coup ci... mais ne désespérons pas, elles avancent !

En fin de négociation, la direction finit par lâcher 100€.

Avec quelques mesures complémentaires : revalorisation de la prime de nuit (la direction a encore oublié de revaloriser le dimanche), revalorisation des chèques déjeuner et des montants de la procédure FRDM (pour satisfaire l'intersyndicale de l'alimentaire), l'intégration du Ségur dans le salaire de base (à force de leur répéter que le salaire minimum des salariés en tranche 2 (agent-es polyvalent-es et Agent-es d'accueil en pension de famille moins le Ségur était inférieur au SMIC) et un peu d'augmentation individuelle pour satisfaire les néo-libéralistes.

 

Bien sûr qu'il manque beaucoup de choses par rapport à nos revendications légitimes mais les 100€ sont déjà une victoire. Cela fait plusieurs années que nous n'avons pas réussi à arracher un tel montant à la direction !

 

Ne décourageons pas la direction pour ce petit effort.....   Ensemble demain nous avons déjà gagné !

ELECTIONS MAISONS ET CITES

 

Un sentiment mitigé à l'issue du scrutin de ce jour.

Nous passons de 40 % à 20 % des voix malgré notre implication et perdons 3 élus titulaires et suppléants et nous n'avons plus d'élu cadre.

Nous conservons notre représentativité et 3 élus titulaires et 3 suppléants.

Nous payons en partie notre procédure juridique contre Maisons & Cités qui nous a mis à l'index en refusant le versement d'une prime à cause de cela.   Encore aujourd'hui nous pensons que c'est ce qu'il fallait faire ...

 

La CFE CGC disparait du paysage syndical, la CFDT n'a plus qu'une élue titulaire.

 

Le syndicat qui avait la gestion du CSE étant la CFTC, celle-ci ressort avec presque 65 % des voix et 12 élus titulaires et suppléants sur 16.

 

Nous serons donc dans notre rôle préféré de syndicat d'opposition.

 

PS : suite du CSE ordinaire du 17 11 2023

 

Si nous étions dupes, maintenant c'est fini.   

Lors des CSE du 17.11.2023. avec les nouveaux élus la direction nous a parlé de respect et dialogue social.

Ensuite elle nous a annoncé le versement d'une prime pour tous de 600 euros.  Bonnes nouvelles direz vous ...

Il s'agit aussi de duplicité en accordant cette prime juste aprés les élections alors qu'elle avait refusé de le faire début 2023 car SUD avait commis le crime de les assigner en justice sur un autre dossier.

 

Cette manoeuvre nous a amoindri électoralement ....  

 

Leur but atteint, il pouvait donner cette prime qu'ils avaient toujours sous le coude.

 

 

HABITAT & HUMANISME   -   CALUIRE

ELECTIONS SHLMR 

UN PLEBISICTE 

 

Alors qu'il y avait 4 organisations syndicales en lice, c'est un excellent résultat qui récompense le travail accompli au sortir des urnes.

 

Sur 11 sièges titulaires et 11 sièges suppléants SUD en rafle 9 et 9  laissant 1 siège agent de maitrise à FO et 1 siège cadre à la CFDT.

 

La CFTC n'a pas réussi à obtenir la représentativité et sort du paysage syndical.

 

SUD avec largement plus de 50 % des voix, va être en position de force pour négocier les accords d'entreprise sans devoir s'allier avec les deux autres organisations.

 

Les nouveaux élus ont été renouvelés à prés de 90 % ce qui laisse augurer d'un bel avenir.

 

Les membres du Bureau, les responsables de section et tous les adhérent-e-s et sympathisant-e-s félicitent l'équipe de La Réunion.

 

 

UNE ATTAQUE DE PLUS ....

 

Aprés ADOMA ; aprés Habitat SUD Atlantic ; aprés Maisons & Cités, aprés Créteil Habitat voici le tour du Délégué Syndical de 13 Habitat de subir les affres des sanctions disciplinaires en vue d'un licenciement.

 

Bien évidemment nous soutiendrons notre camarade comme toutes celles et ceux qui ont été attaqué-e-s injustement.

 

Dans toutes les procédures engagées nous avons gagné ou sommes en passe de gagner avec des décisions intermédiaires favorables. 

 

Mesdames et Messieurs les employeurs vous nous ferez pas reculer et bien au contraire vous nous motivez à nous battre ...

 

 

adoma : REFUS DE SIGNER LA NAO

ADOMA : SUD REFUSE DE SIGNER LA NAO
Tract NAO 2024.pdf
Document Adobe Acrobat [495.5 KB]

 

 

GRANDES MANOEUVRES CHEZ ADEF

 

 

 

Dans une ambiance de mal être, de revendications, notre Directeur est parti durant la période estivale et va être remplacé par le Président du Directoire. Dans l'opération les deux associations (ADEF Résidence et ADEF Habitat) sont réunies.

 

Nous espérons que ce changement sera positif compte tenu de la personnalité du nouveau Directeur et que les relations avec le DRH seront impactées.

 

1er élément de réponse lors du prochain CSE où nous pourrons prendre la température ....   A SUIVRE ....

 

LOI ANTI SQUATT

 

Comme d'habitude on fait de la repression alors que des outils existent déjà auxquels il faudraient ajouter un véritable accompagnement social

 

 

CI DESSOUS LA POSITION DE SUD LOGEMENT SOCIAL SUR UNE THEMATIQUE CHERE A SES CONVICTIONS

 

 

CONTRE LA LOI KASBARIAN
CONTRE LA LOI KASBARIAN.pdf
Document Adobe Acrobat [101.1 KB]

 

 

ELECTIONS CHEZ ADOMA

 

Les résultats sont en deçà des attentes mais nous conservons le principal c'est à dire la représentativité.

Nous déplorons les manoeuvres d'une organisation syndicale qui a tout fait pour s'accaparer le vote électronique des électeurs en délicatesse avec l'informatique.

Faute de preuve nous ne pourrons pas aller plus loin que ce constat.

 

Les compromis internes nous dirons si nous conservons des élues au CSE Central.

 

DANS TOUS LES CAS NOUS SOMMES TOUJOURS LA .....

 

 

 

ELECTIONS CHEZ ADEF

 

Malgré les manoeuvre de la direction qui a mis en place un protocole pré électoral unilatéral qui est susceptible d'être dénoncé en justice, SUD Logement Social devient représentatif, 1ere organisation de l'association et a fait élire ses 8 candidats.

 

 

 

 

CRETEIL HABITAT

Plainte contre Le Président

 

L'inspection du travail de Créteil a refusé le licenciement de notre RSS au sein de Créteil Habitat.

 

La manoeuvre était trop grossière et consécutive aux demandes légitimes de cet élu concernant les finances de l'entreprise, les conditions de travail, le management ....

 

Bien évidemment, l'entreprise aura la possibilité de faire appel mais pour prendre une seconde claque.

 

Tout notre soutien va à cet élu et son équipe

 

Au début de cette triste affaire, le premier magistrat de la ville qui est aussi Président de Créteil Habitat a tenu des propos diffamatoires à l'encontre de notre RSS en le désignant dans la presse locale comme alcoolique (ivre) et violent.   

 

Une plainte a été déposée contre le Maire de la ville et Président du CA de Créteil Habitat mais aussi contre les journalistes qui n'ont pris aucune précaution d'usage en contactant à minima le principal intéressé du contenu de leurs articles.            

 

 

RETOUR ELECTIONS ASSEMBLIA

 

Notre dernière section, créée peu de temps avant les élections professionnelles a réussi son entrée. 

 

Trés bons résultats pour cette première :

             - Représentativité donc un DS

             - 2 titulaires

             - 2 suppléants

 

Félicitations à cette nouvelle équipe qui aura 4 ans pour se faire la main et faire mieux la prochaine fois.

ELECTIONS 13 HABITAT : MERCI
UN GRAND MERCI_230223_195243.pdf
Document Adobe Acrobat [125.0 KB]

 

CRETEIL HABITAT

 

Article de presse dans la continuité du mouvement et manifestation

du 04 janvier 2023

 

 

 

https://www.streetpress.com/sujet/1675423062-gardiens-immeuble-creteil-habitat-degradation-conditions-travail-precarite

 

 

alpes isere habitat est aussi en lutte ....

ACTION DU 04 01 2023

CRETEIL HABITAT

 

Beau succés pour un premier rassemblement chez ce petit bailleur social avec 50 personnes venues soutenir notre RSS

à la sortie des fêtes de fin d'année.

 

 

Promesse a été faite qu'il sera reçu par le Président de cet office et aussi Maire de Créteil.

 

 

A SUIVRE ...  ET ON REVIENDRA PLUS NOMBREUX SI BESOIN ......

NAO 2023 Maisons & Cités

"On s'en contentera ..."

 

Nous aurions aimé un report des promotions individuelles vers des augmentations générales mais tel n'était pas le désir de la direction.

Voici les résultats de la négociation que nous avons signé, en sachant que tout défaut de signature provoquait une augmentation à minima

 

 

Augmentation Générale : 3,50 % jusque 35 100 euros, 2 % de 35 101 à 55 000 euros

Augmentation individuelle : enveloppe de 220 000 euros avec une augmentation à minima de 500 euros ; pas de maximum ...   Et en toute opacité ...

Ticket Restaurant porté au maximum de 9,87 euros

et quelques babioles ...

 

Reste en suspend la prime de partage des valeurs qui sera conditionnée aux résultats de l'entreprise connus début 2023 ....

 

En fonction de cette prime, on sera un peu plus satisfaits qu'actuellement.

 

 

NAO CHEZ ADOMA

 

La position de SUD Logement Social

 

 

La direction a vidé les NAO de leur sens en fondant le Ségur dedans.

 
Ségur (qui nous le rappelons n’est qu’un rattrapage de notre pouvoir d'achat des dernières années) :
 
Adoma paye les éligibles avec les subventions de l’Etat … Adoma bon prince !
 
Adoma a écouté le gouvernement et a pris ses responsabilités. Elle octroie le Ségur aux non-éligibles à partir de janvier 2023… les non-éligibles perdent 9 mois dans l’affaire, soit 1647 € net. Et pour ce faire, la direction a supprimé les augmentations individuelles à la demande des autres syndicats au profit des compensations Ségur pour les Directeurs-rices Territoriaux et d'Établissement.
Nous aurions largement préféré une rétroactivité pour tous les exclus
 
Au niveau des NAO, Adoma cache sa misère par le Ségur et les signataires de l’accord n’y voient que du feu. Ce n’est pas la hausse des tickets restaurant et des deux primes - nuit et astreinte - qui vont compenser l’inflation. Et ils ont encore oublié la revalorisation du travail le dimanche.
 
Le Ségur et les NAO sont deux temps différents du soi-disant dialogue social. En les confondant, la direction et les syndicats signataires trompent les salariés. Et cette supercherie se verra au grand jour lors des NAO 2023. Plus de Ségur, plus d'arbre pour cacher la forêt !
 
Dans de telles conditions, ces mesures compensatoires prennent toute l’enveloppe des Négociations Annuelles Obligatoires : pas d’augmentation collective pour combien de temps ?
 
C'est pour cela que Sud ne signera pas cet accord et réclame l'ouverture de réelles négociations sur les salaires. 400 € pour toutes et tous maintenant !
 

 

 

13 HABITAT

 

Il est assez rare d'avoir des alliances SUD / CFDT qui fonctionnent.

C'est le cas chez ce bailleur où ces deux organisations travaillent en commun depuis de nombreuses années.

 

Et cela à l'air de fonctionner ....   Vous trouverez sur U Tube leurs revendications en vidéo (SUD CFDT 13 HABITAT)

 

Ci-dessous courrier de cette union à la direction de 13 Habitat

COURRIER SUD CFDT
Remerciement et Perspectives lettre ouve[...]
Document Adobe Acrobat [146.6 KB]

CAPITAL MAISONS & CITES : CDC vs ELUS LOCAUX

 

Voici un article qui relate trop brièvement les péripéties de CDC Habitat qui tente d'avoir la majorité des parts au CA de Maisons & Cités mais qui semble confondre dette et parts sociales ...

En tête des contestataires, le Maire de Grenay qui interpèle l'Etat via le Préfet ...

 

A suivre .........   CA EPINORPA (actionnaire) le 13 octobre 2022

 

Report sans date : nous avons appris que CDC a proposé une augmentation à 49 % de sa part au capital ainsi qu'une augmentation de celui-ci ...   En face, les élus qui voudraient aller vers la vente en lot d'une partie du patrimoine ..

Qui sortira gagnant de ce bras de fer ?    On verra cela au prochain CA EPINORPA

ARTICLE VOIX DU NORD
20220718_101125.jpg
Image JPG [4.0 MB]
DES AVANCEES JUILLET 2022
Tract Juillet 2022.pdf
Document Adobe Acrobat [208.4 KB]

PROCEDURE DISCIPLINAIRE CHEZ MAISONS & CITES 

(suite et pas fin ...)

 

 

En mars 2021 commençait une procédure disciplinaire envers notre Délégué Syndical pour faute lourde afin de le licencier.   

 

Juin 2021 refus du licenciement par l'inspection du travail.

 

Recours hiérarchique demandé par Maisons & Cités pour arriver à tout récemment à la confirmation de la première décision pour des motifs différents mais qui viennent s'ajouter aux éléments de la décision initiale.

 

Maisons & Cités a toujours la possibilité d'aller au Tribunal Administratif pour se prendre un troisième revers.

 

Mais  cela risque de prendre beaucoup de temps, et comme par hasard vient de sortir du chapeau une enquête à l'encontre de notre Délégué Syndical pour harcélement moral envers son supérieur hiérarchique direct.

 

Le même qui avait connu quelques égarements et pour qui, bien qu'avertit, la direction de Maisons & Cités avait fermé ses yeux complices ...

 

 

A SUIVRE ..................

 

 

PLATEFORME LOGEMENT : THEATRE DU ROND POINT - PARIS 03 03 2022

 

PRESENCE DE 3 SECTIONS DE SUD LOGEMENT SOCIAL

 

MACRON ET L'ERBM

 

Le Président MACRON avait promis de repasser dans les Hauts de France pour constater l'avancement des chantiers ERBM pour lesquels Maisons & Cités a reçu des subventions conséquentes pour rénover, notamment thermiquement 20 000  de nos 64 000 logements dans les 10 ans à venir.

 

 

Mais comme l'Etat c'est donner mais aussi reprendre d'une autre main, via l'intermédiaire de CDC Habitat, la Direction de Maisons & Cités est en train de réduire ses charges d'exploitation sur le dos de ses salariés.   Nous avons connu la disparition du gros des véhicules de service et là nous commençons à subir la diminution des effectifs ...

Ils veulent arriver en deçà des 700 salarié-e-s avec l'ERBM et des programmes de neuf en plus ....   

Nous n'y arrivons déjà plus, comment ce sera dans un proche avenir.

Les salarié-e-s n'en peuvent plus ....   

Nous ne demandons pas de l'argent (et quand bien même ....) mais nous voulons faire nos métiers dans de bonnes conditions sans se tuer à la tâche.   

A défaut d'être entendu en interne, nous allons nous faire entendre à qui le veut bien ...

Là ce sont les médias ; demain ce seront les ministères ...

 

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/les-salaries-du-bailleur-maisons-et-cites-tres-inquiets-1643712811

 

https://www.francebleu.fr

 

 

 

13 HABITAT

 

Bien qu'ayant participé activement à l'évolution du télétravail au sein de 13 Habitat, SUD Logement Social et la CFDT refusent de le signer car inégalitaire entre les métiers.

TRACT TELETRAVAIL UN ECHEC ANNONCE
ACCORD TELETRAVAIL UN ECHEC ANNONCEE (2)[...]
Document Adobe Acrobat [105.6 KB]

Départ du Directeur Général de Maisons & Cités

 

M Dominique SOYER, aprés 10 ans à la direction de Maisons & Cités, a annoncé son départ pour cette fin septembre 2021.

 

10 ans pour améliorer la situation financière, intégrer l'entreprise dans le monde HLM, lancer les grands chantiers dont l'ERBM, ouvrir la porte à CDC Habitat ...

 

10 ans pour réduire les effectifs, pour faire d'une usine à gaz une autre usine à gaz, pour laisser une ambiance excécrable et des relations sociales au plus mal ...

 

Les actionnaires ont été enchantés de son passage ; les salarié-e-s beaucoup moins.

 

En récompense pour service rendu, il vient d'être honoré au grade de chevalier de l'Ordre du Mérite par son ancien Président ...   On est mieux servi entre gens de bonne volonté ...

 

Pas de retraite semble t'il pour M SOYER qui va développer l'implantation de CDC Habitat dans les Hauts de France.

 

Attention aux prochaines cibles : vous allez morfler ....

 

REPRESSION SYNDICALE CHEZ HABITAT SUD ATLANTIC

 

Il y a un moment que nous n'avions plus trop de communication de notre section d'Habitat Sud Atlantic.  Nous savions que ses adhérents étaient en conflit (plutôt en guerre) contre la direction de cette entreprise.

 

Un long combat qui commence à voir le bout du tunnel et compte tenu des actes de cette direction nous ne voyons pas comment il serait possible de perdre devant la justice.

 

Tous les élus de SUD Logement Social et ses adhérents lui souhaitent le meilleur ...

 

 

On croit que les pratiques managériales inhumaines sont le lot des grandes entreprises mais c'est aussi le cas chez Habitat Sud Atlantic (entreprise pourtant axée sur le social) qui gère plus de 7000 logements dans le Pays Basque et le sud des Landes.
Le 02 septembre prochain se tiendra devant le tribunal des Prud'hommes de Bayonne le procès pour licenciement abusif de Valérie Pinaquy, qui après plusieurs mois de mise au placard a été licenciée sans qu'aucun grief ne lui soit clairement signifié.


En ligne de mire, c'est surtout son engagement syndical qui posait problème au médiatique employeur bayonnais puisqu'en tant qu'élue SUD Logement Social elle était active au sein de l'entreprise mais elle l'était aussi en tant que membre de Solidaires Pays Basque, syndicat avec lequel elle était présente dans nombre de luttes locales et nationales.


Après des mois d'acharnement contre le syndicat SUD, des pressions et de nombreux procès financés par de l'argent public (procès injustifiés et perdus à deux reprises par H.S.A), le bailleur local a tout bonnement licencié notre camarade après des années de service irréprochables. 

Insultée sur son lieu de travail, mise sous pression par sa hiérarchie pendant des semaines, elle n'a jamais flanché. La direction d'Habitat Sud Atlantic l'a donc priée de rester à son domicile pendant 8 mois, sans toutefois être mise à pied puisqu'aucune faute n'avait été commise, avant de la licencier.

Valérie Pinaquy a refusé les arrangements financiers destinés à passer sous le tapis une affaire qui ne doit plus être cachée. Elle demandera justice au tribunal des Prud'hommes de Bayonne ce jeudi 02 septembre à 14 heures. 

Elle sera défendue par Maitre Le Boedec (avocat de Solidaires Nouvelle Aquitaine) et nous espérons que la justice sanctionnera une entreprise qui bafoue les droits sociaux les plus élémentaires.  
 

Nous serons à ses côtés dans ce combat pour dénoncer ces méthodes et pour que l'argent du logement social serve uniquement au logement social, pas pour se débarrasser des syndicalistes.

 

PS : il n'y a pas qu'à Habitat Sud Atlantic que nos élus sont mis à mal ; il y a une procédure de licenciement en cours à l'encontre de notre DS chez Maisons & Cités (rejet du licenciement au niveau de l'inspection du travail mais certainement un appel en cours au vue des manoeuvres en cours dans cette entreprise) ; mais aussi chez SHMLR, notre section de La Réunion, où l'inspection du travail a rejeté le licenciement et là la direction n'a pas fait appel.

 

 

HABITAT SUD ATLANTIC

 

Notre DS a gagné en cassation, là où l'avait mené la direction d'Habitat SUD Atlantic dans un contentieux électoral.

SUD les empêches de tourner en rond et ils ont essayé de s'en débarrasser.  En vain ...

Il garde son mandat de DS et recevra des indemnités ...

 

 

 

D'autres procédures sont en cours, nous espérons le même résultat

 

NE RIEN LACHER ..............

MAISONS & CITES

 

La direction a demandé de retirer l'article que vous trouverez ci-dessous de notre espace de communication syndicale interne à la société au motif que les faits évoqués ne concernent pas Maisons & Cités.

 

 

Nous l'avons fait, mais ici nous sommes plus libre.

 

Le Maire de Douai est le Président de Maisons & Cités.  Il a défendu l'entrée au capital de CDC Habitat qui a une politique de réduction des effectifs et de la masse salariale.  Aprés plus d'une année de sa désignation, il n'a pas encore rencontré les organisations syndicales ce qui démontre son mépris pour le personnel.

 

Nous pensons être dans notre bon droit quand nous relayons l'augmentation unilatérale de son indemnité de fonction.    Cela représente par exemple plus de deux mois d'un minimum vieillesse par exemple.

 

Ce qui est bon pour lui est mauvais pour les salarié-e-s de Maisons & Cités.

 

 

AUGMENTATION INDEMNITES MAIRE DE DOUAI
Article 20 Minutes du 16.07.2020. AUGME[...]
Document Microsoft Word [12.5 KB]

 

HABITAT SUD ATLANTIC

 

Faut il se féliciter du malheur des autres ?

N'oublions pas que la direction d'HABITAT SUD ATLANTIC a licencié une représentante du personnel SUD, a eu des discours moralisateurs, nous a trainé devant les tribunaux ...

 

Là c'est notre Président, trés lié à notre Directeur Général, qui est passé devant le tribunal correctionnel pour abus de biens sociaux, blanchiment de fraude fiscale, prise illégal d'intérêt et quelques autres broutilles ....    Nous attendons le verdict avec impatience

 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/bassussary-24-mois-de-prison-avec-sursis-et-100-000-euros-d-amende-requis-contre-le-maire-paul-1592933860

 

(surlignez le lien ci-dessus, clic droit + ouvrir lien hypertexte)

 

nota : la personne floutée à sa demande est notre DG ...  Sans commentaire ....

MAISONS & CITES

 

Un nouvel acquis social suite à une proposition de SUD.

 

Nous aurions aimé une nette revalorisation salariale, mais les bonnes nouvelles étant rares nous nous contenterons de ce nouvel accord "DONS".

 

 

Suite à une proposition de SUD nous avons mis la direction autour de la table pour négocier un accord destiné à compenser les pertes financières liées au COVID pour les collègues les plus en difficultés et par la suite pour avoir un système d'aide en jours de congés ou en numéraire pour les collègues accompagnant des proches dans le cadre de longue maladie ou d'handicap (aide allant jusque 60 jours ouvrés ou 2 700 euros).

Dans un premier temps ce fonds sera alimenté par Maisons & Cités à hauteur de 50 000 euros puis il fonctionnera dans un cadre de solidarité entre salariés qui pourront faire don de journée de congés.

Il a fallu un peu "presser" les autres organisations syndicales mais toutes ont signées ce nouvel accord.

 

dossier : FINANCIARISATION DU LOGEMENT SOCIAL

FINANCIARISATION DU LOGEMENT SOCIAL
FINANCIARISATION LOG SOCIAL 04 2020 (1).[...]
Document Adobe Acrobat [546.3 KB]

MAISONS & CITES

 

Nous n'oublions pas le passé et nous ne sommes pas dupes des futures attaques pour nos acquis sociaux.

 

Toutefois nous estimons que l'épisode pandémie est plutôt correctement bien géré par la direction de Maisons & Cités malgré des tatonnements au départ.

Pas de chômage partiel et maintien du salaire en totalité ; généralisation du télétravail pour la quasi totalité des salariés ; pour les quelques salariés en travail sur site des moyens de se protéger.

Et même si nous avons dû sacrifier nos congés du mois de mai en prévision de la reprise il a été conservé la pose de jours de congé au CET pour la plupart des collègues.

Cerise sur le gâteau nous avons eu l'information que notre intéressement de cette année serait supérieur de plusieurs centaines d'euros à celui de 2019.

Le dialogue social continue en mode téléconférence (pas évident de revendiquer dans de telles conditions) et nous avons pu traiter quelques situations de collègues en difficulté et avancer sur le futur accord  d'intéressement.

 

Nous sommes souvent critiques avec notre direction alors nous savons dire que quand ca va  ; et bien : ca va ...

 

(en complément notre DG en interview télé au sujet de la pandémie et ses suites).

 

https://www.weo.fr/video/mobilisation-eco-emission-du-15-avril-2020/?fbclid=IwAR0w4l1DJU6OwR6sUbQ9BJqe_F65VqCviwJaf6rdCJNVsaSswR3p_dF_LaI

 

 

HABITAT SUD ATLANTIC

 

Malgré le licenciement d'une élue, les attaques contre notre délégué syndical le travail de lutte et de revendications continue ...

 

SUD TOUJOURS EN VIE ....

 

 

 

 

RESULTAT REFERENDUM GPEC A MAISONS & CITES

 

SUD est la seule organisation a avoir appelé à voter "CONTRE" sans ambiguité ; la CFDT était soit disant du même avis mais a laissé le choix de vote à ses troupes et la CFE CGC, elle aussi en principe contre, a passé l'événement en mode silence radio.   

La CFTC seule organisation à avoir signé le projet d'acccord n'a pas du tout communiqué dessus.

 

 

Encore une fois SUD est le seul à avoir fait le boulot et cela a payé puisque notre point de vue a été suivi.

 

Ce n'est pas un raz de marée mais avec 71 % de participation et un nombre important d'abstentions nous sommes content de ce résultat qui conforte notre opinion que plutôt que d'être en systématique opposition à nos propositions la direction pourrait nous écouter plus souvent.

 

 

sud vs habitat sud atlantic

SUD LE SYNDICAT A ABATTRE
Tract avril.pdf
Document Adobe Acrobat [126.9 KB]
L'INSPECTION DU TRAVAIL DONNE RAISON A SUD
Tract avril (acte 2).pdf
Document Adobe Acrobat [136.4 KB]

 

 

L'année 2019 sera importante pour la plupart de nos sections.

13 Habitat, ARELI, Allier Habitat et autres ont connu de beaux succès électoraux.  ADEF est en cours et nous en espérons beaucoup.

 

Restent nos deux principales sections ADOMA et Maisons & Cités qui vont se lancer dans la bataille électorale.

 

SUD A BESOIN DE VOUS

 

 

Elu-e-s, adhérent-e-s, sympathisant-e-s, hommes, femmes, employé-e-s, cadres, agents de maîtrise vous souhaitez que nous continuons notre action menée depuis de nombreuses années, alors soutenez nos listes.

 

Conditions salariales, conditions de travail, accueil des résidents, politique du logement, les chantiers sont nombreux et importants.

 

Si vous voulez vous engager plus alors venez sur nos listes.  Votre implication, votre temps, votre compétence est un plus pour SUD. 

 

Cela ne veut pas dire être systématiquement élu-e-s mais nous avons besoin d'un maximum de noms pour démontrer la force de notre syndicat.

 

Comme à chaque élection, malgré le travail produit, c'est l'existence même du syndicat qui est en jeu et cela se joue parfois à quelques voix prés.

 

Parfois un nom ou l'absence d'un nom peut faire infléchir le résultat dans le mauvais sens pour une voix en moins.

 

Ce petit geste ne vous coûte rien mais pour SUD cela est important.

 

Merci de votre soutien

 

 

 

Sur notre page Facebook, émission radio pour découvrir l'Union Syndicale Solidaires

 

Cliquez sur le lien ci-dessous

DECOUVRIR L UNIONS SYNDICALE SOLIDAIRES - RADIO LIBERTAIRE
téléchargement.html
Document HTML [2.9 MB]

 

 

 

 

SUD LOGEMENT SOCIAL dans le cadre d'une union syndicale appelle les salarié-e-s à manifester leur mécontentement lors de la cérémonie des voeux 2019 du 11 janvier prochain

 

 

 

 

Les propositions de revalorisation salariale sont indécentes et ce n'est pas la prime "gilets jaunes" de 500 euros qui va rattraper la perte de pouvoir d'achat.

Une entreprise qui va investir 1 milliard d'euros sur 10 ans pour la rénovation thermique, qui veut investir plus de 200 millions dans des programmes d'entretien, qui veut développer l'accompagnement social et des actions de proximité, qui veut faire baisser la vacance commerciale et l'impayé, qui veut continuer à construire du neuf ne peut annoncer à ses salarié-e-s que tout cela se fera avec une disparition de la prime d'ancienneté, des revalorisations salariales qui ne dépasseront pas les 1 % (primes comprises) et avec un départ à la retraite sur deux non renouvelé.

 

Si nous réagissons pas tout de suite c'est laisser

la porte ouverte à tous les excés.

 

 

 

MAISONS & CITES

CENTRE DE RELATION CLIENTELE

ON NOUS A VENDU DU REVE ....

 

Il ne suffit pas que le site soit bien situé, que les locaux soient design, que la classification soit valorisante pour effacer les conditions de travail qui se dégradent déjà après seulement 5 mois d'activités.

 

Où sont les promesses que Maisons & Cités ne fera pas de son CRC un centre d'appel comme les autres où la productivité prime sur la qualité que nous devons à nos occupants.

SUD demande l'embauche immédiate d'au moins 4 personnes et le respect des engagements sur le temps passé au téléphone et sur le fait que non il n'y aura pas de flicage.   

 

Là nous sommes au premier licenciement, à qui le tour ???

 

 

MANIFESTATION DU 29.08.2018.

 

ALLIER HABITAT

 

Quand on ne la ferme pas, on a vite des ennuis avec sa hiérarchie.

Vous trouverez ci-dessous la réponse de notre Délégué Syndical aux attaques ridicules de sa direction.

 

 

A COUTEAUX TIRES ????
réponse LRAR dg 9 juillet 2018.pdf
Document Adobe Acrobat [1.0 MB]

SEMAINE NEFASTE

A MAISONS & CITES

 

Le jeudi 19 avril a été entérinée la venue de CDC Habitat dans le capital de l'EPINORPA qui est l'actionnaire quasi unique de Maisons & Cités.

 

Aprés plus d'une année d'opposition, de tracts, de mobilisation tout azimut, les opposants au projet n'ont quasiment rien obtenu en matière de garantie pour les salarié-e-s.

 

Un nouveau combat commence pour défendre les acquis sociaux

 

 

ADOMA

 

Tous en grève le 06 avril 2018 contre la loi immigration et pour les conditions de travail

 

RETOUR SUR LE GREVE

 

Le mouvement a été assez suivi, sur certains sites on évoque 75 % de grévistes.  Il y a eu plusieurs rassemblements ce qui est assez rare chez ADOMA compte tenu de la dispersion des salarié-e-s.   Cela a permis de créer des rapprochements entre salarié-e-s et autres structures.   La réaction de la direction prouve que ce mouvement a dépassé les murs d'ADOMA avec un impact sur l'image et la réputation de l'entreprise.

 

IL EST FORT PROBABLE QUE DES ACTIONS SUIVENT CETTE JOURNEE ..

ALLIER HABITAT

 

Nous avions peu de nouvelles de cette section, mais malgré une activité sociale riche le travail de notre délégué syndical n'avait pas permis de nous transmettre ses informations.

C'est chose faite ...

 

 

Comme dans beaucoup d'autres entreprises ont retrouve les mêmes éléments.   Une direction qui prône le dialogue mais ne veut voir que ses idées appliquées.

 

Pèle mèle nous avons :

   - Un déménagement programmé vers un nouveau siège social sans réelle concertation et dont le besoin demeure égnimatique.

     - Un projet de fusion avec d'autres petits bailleurs régionaux dans la plus grande opacité.

      - Création de postes d'encadrement sans tenir compte de la réalité économique de la société.

    - Des rencontres avec des politiques du secteur et comme d'habitude avec les politiques : une écoute polie mais rien de plus pour aider les salarié-e-s notamment sur les questions d'intéressement et du siège social.   

   - Un refus de participer à la NAO et de signer la décision unilatérale à cause d'éléments chiffrés compréhensibles.

 

Sur la page d'Allier Habitat vous trouverez la réponse de SUD à la Présidente de cette société ....

 

 

Une liste SUD Logement Social de 26 noms (13 titulaires, 13 suppléant-e-s) est mise en place pour les élections professionnelles de fin mars 2018.

 

Vous trouverez ci-dessous leurs premières communication.

 

Au moment où le logement social va vivre des changements importants il vous faut un syndicat de lutte.

 

ACTE DE DECES DE MAISONS & CITES

 

Le 1er ministre, Edouard PHILIPPE est venu dans le bassin minier pour annoncer la poursuite de l'effort en faveur du bassin minier dont la réhabiliation thermique de 23 000 logements.

Ce qu'il a oublié de dire c'est que ce chantier se fera sur le dos des occupants et des salariés de Maisons & Cités.    Tout est fait pour ouvrir la capital et offrir à court terme la majorité à CDC Habitat (ex SNI).

Cela signifie une vente du patrimoine réhabillité, des mutualisations de services, de la sous traitance à son profit, ....

Malgré une forte opposition d'une partie de son Conseil d'Administration, de la quasi totalité des salariés de Maisons & Cités, le dossier avance et devrait être soumis aux votes des administrateurs le 21.03.2018..

SUD et les autres organisations syndicales oeuvrent pour contrecarrer ce choix stratégique et espère ouvrir les yeux aux administrateurs indécis qui peuvent penser à d'autres options.

LES REPRESENTANTS DU PERSONNEL : LETTRE AUX ELU-E-S
LETTRE AUX ELUS.pdf
Document Adobe Acrobat [111.5 KB]

MAISONS & CITES

OUVERTURE CAPITAL

A LA SNI

 

SUD était présent à la réunion publique initiée par les élus communistes, avec les autres organisations syndicales et les association de locataires.   Invités des syndicaliste de la SNI qui n'ont fait que confirmer nos craintes.

 

La mobilisation continue et le travail auprès des administrateurs doit être une priorité et le rapport du droit d'alerte doit être un outil pour les informer.

MAISONS ET CITES

 

SUD et CFTC de nouveau ensemble pour dénoncer l'ouverture du capital à la SNI et les conditions de travail.

 

Nous avons obtenu la promesse d'une rencontre avec les administrateurs avant toute décision.

 

La position de la CFDT et de la CFE CGC qui sont pourtant d'accord avec le constat a certainement influencée sur la mobilisation mais nous sommes contents de l'action menée et du nombre de collègues qui nous ont suivi sur place ou en se mettant en grève.

UNE NOUVELLE VICTOIRE DANS UN DOSSIER DE DISCRIMINATION SYNDICALE
DECISION Horngren Bel.pdf
Document Adobe Acrobat [160.8 KB]

 

MAL ETRE AU TRAVAIL A MAISON & CITES

 

Ces dernières semaines le DG a reçu de multiples courriers de collègues qui crient leurs malaises et la difficulté de mener à bien leur travail.

Si l'aspect budgétaire est en train d'être réglé (non sans quelques artifices comptables), l'aspect humain est loin d'avoir une solution.

 

SUD accompagne ces collègues en pleine déconfiture.  Nous ne savons pas où la politique de la direction va nous mener mais il est encore temps de freiner avant de se prendre le mur du mécontentement ...

 

GREVE ET MANIFESTATION A MAISONS ET CITES

 

un réel succés de la mobilisation qui a dépassé nos espérances.

260 personnes au minimum dans le cortège, de nombreux messages de soutien de celles et ceux qui n'ont pu venir.

Parole laissée aux salarié-e-s ; promesse de rencontrer  rapidement la direction pour mettre les choses à plat.

 

Promesses de recommencer si les choses ne s'améliorent pas ...

 

PREMIERS RESULTATS :

entreprise partenaire sur Aniche dégagée après avoir maltraité nos salarié-e-s ; rendez vous avec la Présidence pour début novembre ; de nombreux retours positifs des collègues ....

 

 

SUD A ADOMA SEUL A COMBATTRE ?

NEGOCIATIONS : RIEN N'EST JAMAIS SIMPLE A MAISONS & CITES

 

Alors que nous sommes en train de mettre à l'index la direction générale qui nous impose pour le prochain intéressement des objectifs hors de portée pour le calcul de la part variable ; nous devons être aussi contents de la machine arrière concernant l'écrétement des horaires variables à la fin du mois de mai.

 

C'étaient plusieurs milliers d'heures qui ont été gagnées par Maisons & Cités depuis la signature de l'accord.

 

SUD a été la seule organisation à crier à l'injustice et à revenir sur le sujet dés que c'était possible.

 

Nous venons d'apprendre que pour cette année cette disposition été annulée et nous prenons à notre compte cette victoire (normal il n'y a que nous qui nous sommes battus pour cela).

TRACT MAI 2017
TRACT SUD 05 17.pdf
Document Adobe Acrobat [4.4 MB]

 

 

 

 

 

 

OUVERTURE DU CAPITAL DE MAISONS & CITES

 

 

 

 

 

 

Il a été annoncé que suite au rapport SUBILEAU, que l'Etat, la Région et les Communautés de Communes mettraient 300 millions d'euros de subvention sur 10 ans pour la rénovation thermique des logements du bassin minier.

Maisons & Cités est concernée puisqu'elle est propriétaire de 20 000 logements concernés.

Elle avait programmé la rénovation thermique de 8 000 logements avec ses propres moyens.   Les subventions annoncées ne pourront couvrir les 12 000 logements restant.

Une ouverture du capital à hauteur de 30 % soit l'équivalent de 150 millions d'euros va se faire auprés de gros acteurs nationaux du logement social : SNI ; Actions Logements, ARCADE, BATIGERE ou POLYLOGIS.

 

A suivre .....

RAPPORT SUBILEAU
RAPPORT SUBILEAU.pdf
Document Adobe Acrobat [5.8 MB]

 

 

 

NOS CAMARADES D'HABITAT SUD ATLANTIC DE TOUS LES COMBATS.

Maisons & CITES : PLATEFORME TELEPHONIQUE PREMIERES REACTIONs DE LA DIRECTION

AVENIR DE L ARTOIS 03 11 2016
AVENIR DE L ARTOIS 03 11 16.jpg
Image JPG [174.1 KB]

Enfin une réaction du Directeur Général et premiers mensonges.   C'est faux le projet est démarré, il y a déjà eu des réunions sur le sujet.   Oui, il a été annoncé que cela se ferait sans embauche en CCE et en réunions.    Si la date n'a pas été définie mais on a évoqué à plusieurs reprises le second semestre 2017 (donc pas dans 2 ans) et le lieu : Douai.  

 

On parle d'améliorer le service clientèle mais qu'en sera t'il sans embauche ? Pour SUD on va vers la fermeture ponctuelle des accueils physiques en antenne au détriment de certains de nos occupants qui ont besoin d'un accompagnement.

 

 

MAISONS & CITES DEBOUTEE ET CONDAMNEE
ANGELIQUE 10 2016.rtf
Document texte [1.5 MB]

Quelle que soit la taille de la structure les maux du monde de l'immobilier social sont les mêmes : "la réunionite aigue".

 

En plus, avec un nouveau Directeur Général arrivé en mars 2016 qui veut mettre sa patte, voire sa griffe, car parfois irrespectueux avec son personnel.

 

En plus des réunions traditionnelles il faut renégocier des accords sur le temps de travail, l'intéressement et le PEE, la grille des rémunération, sans compter les réorganisations de service.

 

Il faut éspérer que l'écoute sera meilleure que la dernière NAO (voir sur notre section) pour ces prochaines négocations.

 

 

 

La position de André Yché, Président de la SNI, sur le logement social terreau du terrorisme.

 

Voir article du Lanceur du 26.09.16

ARTICLE LE LANCEUR PAR Antoine DREYFUS
LE LANCEUR 260916 SNI TERRORISME.doc
Document Microsoft Word [33.5 KB]

SUD CONFIRME A V2H

SUITE A LA DESIGNATION DE NOTRE RSS, TITULAIRE CE, MAIS AUSSI DE L'ADHESION DE LA SECRETAIRE DU CE, LE SYNDICAT AUTONOME AVAIT ENTAME UNE PROCEDURE DE REVOCATIONS.

APRES PLUSIEURS SEMAINES DE CAMPAGNE DE DENIGREMENT, LE VOTE A EU LIEU CE JOUR AVEC 100 % DU COLLEGE CADRES QUI ONT VOTE ET QUI CONFIRME LES MANDATS DE NOS DEUX ADHERENTES.

 

 

MAINTENANT ELLES POURRONT S'AFFICHER SUD SANS RESTRICTION ....

 

BRAVO A ELLES.

habitat sud atlantic : "DESESPOIR"

NAO 2016
espoir 2016.pdf
Document Adobe Acrobat [119.5 KB]

 

INTERSYNDICALE SOGINORPA

 

CFE CGC / CFTC / CFDT / FO / CGT / SUD

 

S'INVITE AU CA SOGINORPA POUR

 

CONTESTER LA NAO 2016 MEPRISANTE

SUD A LA PRESIDENCE COMMISSION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DE LA SNI

ADOMA : commission économique SNI + critique de la gestion du CE
tract_nat_nov15.pdf
Document Adobe Acrobat [250.1 KB]

 

 

 

SUD LOGEMENT SOCIAL S IMPLANTE

A FAC HABITAT

 

(voir page dans la partie "autres sections")

 

 

 

FAC HABITAT EST UNE ASSOCIATION LOI 1901 QUI GERE ESSENTIELLEMENT DU LOGEMENT ETUDIANT, SOIT 7 000 LOGEMENTS EN  ILE DE FRANCE, EST, SUD OUEST, NORD OUEST, RHONE ALPES ET SUD EST.

 

COMME BEAUCOUP D ASSOCIATION QUI JOUE SUR LEUR STATUT POUR NE PAS RESPECTER LES REGLES DU TRAVAIL,  IL Y A DES CHOSES A REMETTRE EN ORDRE DANS CETTE STRUCTURE.

 

SUD LOGEMENT SOCIAL ARRIVE POUR DEFENDRE LES SALARIES DE FAC HABITAT

HABITAT SUD ATLANTIC POUR UN INTERESSEMENT JUSTE

HSA INTERESSEMENT 10 2015.pdf
Document Adobe Acrobat [388.7 KB]

suite dans la presse de la plainte de sud logement social

LA SOGINORPA A DECIDE DE PORTER PLAINTE CONTRE NOTRE ORGANISATION SYNDICALE POUR DELATION, POUR DONNER UNE MAUVAISE IMAGE DE LA SOCIETE ET D'AUTRES MOTIFS SUITE A NOTRE DEPOT DE PLAINTE.

POUR NOTRE PART, NOUS SOMMES SUR DE NOS PROPOS ET NOUS AVONS DES ELEMENTS POUR LES ETAYER.

 

LA VRAIE QUESTION : QU'EST IL FAIT POUR REGLER LES PROBLEMES ?    

 

MAIS RIEN BIEN SUR ....

SUD LOGEMENT SOCIAL PORTE PLAINTE CONTRE LA SOGINORPA
ART AVENIR ARTOIS 16 07 15.jpg
Image JPG [172.1 KB]

HABITAT SUD ATLANTIC DENONCE

SUD - tract Avril 2015.pdf
Document Adobe Acrobat [256.0 KB]

ADOMA FORBACH EN GREVE - SUD AVEC EUX

RETOUR SUR LA GREVE A ADOMA LE 04 .12.2014.

Avec une météo peu clémente, les rassemblements n'ont pas été massifs mais nombreux avec une participation que nous estimons à hauteur de 20 %.  Certains CADA ont été fermés, d'autres approchaient 100 % de grévistes.  

Malgré un contexte actuel menant à l'individualisme, l'opposition affichée ou au mieux l'inaction des autres organisations syndicales, SUD Logement Social est trés content du résultat.

 

Cela envoie à la direction que tous les salariés ne sont pas contents des injustices au sein d'ADOMA et de la détérioration des conditions de travail.

Il nous revient de continuer le combat, de négocier des augmentations plus équitables et imposer nos exigences en matière d'effectifs.

MEDIAPART PREND LE RELAIS DE LA VOIX DU NORD

CONSTRUCTION HOTEL 4 **** DANS LES CORONS
mediapart130115 .rtf
Document texte [52.1 KB]

adoma : SUD SIGNE MAIS L'APPEL A LA GREVE LE 04 02 2015 EST MAINTENU ....

SUD a signé le protocole préalable au fameux pacte social proposé par la direction. En l'état, ce pacte est loin d'être satisfaisant, puisqu'il ne comporte aucun engagement sur une prise en compte des difficultés des conditions de travail des salariés, notamment au niveau de la réduction des effectifs visible depuis des années. 
Pourtant, il est évident qu'aucun salarié ne peut se passer d'une possibilité d'augmentation salariale.
Comme par hasard, il n'y a eu aucune augmentation depuis 3 ans: les 5% promis ne sont donc qu'un début de rattrapage salarial.
Enfin, la direction nous a affirmé que ce pacte ne signifiait absolument pas notre accord pour un passage à la SNI, mais était juste un programme de négociations avec quelques engagements en cas de passage. Il est donc exclu que notre signature soit interprétée comme notre bénédiction pour le projet SNI et si nous nous apercevions que cet accord venait à être instrumentalisé et détourné de son seul contenu pour lui donner une autre signification, nous ne signerions évidemment pas le pacte lui-même. 

SUD exige que les salariés aient les moyens de remplir leurs missions ! 


Plus que jamais, tous mobilisés le 4 février pour faire entendre nos revendications !

SUD : APPEL A LA GREVE ET MOBILISATION CHEZ ADOMA
appel à la grève 4fev15.pdf
Document Adobe Acrobat [91.9 KB]

ADOMA : DECISIONS DE JUSTICE GAGNEES PAR SUD / NAO

TRACT ADOMA 12 2014 : conditions de travail, NAO, jugements en faveur des salariés
ADOMA 12 2014.pdf
Document Adobe Acrobat [326.7 KB]

 

DECRYPTAGE PAR LES REPRESENTANTS

DE SUD LOGEMENT SOCIAL A ADOMA

DES PROPOS DE SON DIRECTEUR GENERAL

LORS DU CE DU 25.09.2014.

EXPLICATION DE TEXTE DU DG ADOMA PAR LES ELUS SUD
ADOMA déclarations Arbouet 25sept14 (1).[...]
Document Adobe Acrobat [70.9 KB]

NEXITY STUDEA : UNE PETITE VICTOIRE SOLIDAIRES

 

 

UNE PETITE VICTOIRE

POUR LES REPRESENTANTS SOLIDAIRES 

(SUD Logement Social) de NEXITY STUDEA.

 

A FORCE DE DENONCER LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CHARGES D'ENTRETIEN DONT LES RESIDENCES ONT DES LOCATIONS A LA NUITE LA DIRECTION A LACHE UNE PRIME ANNUELLE DE 130 EUROS BRUTS + 3 EUROS PAR LOT LOUE.

 

LE COMBAT SE POURSUIT ....................................................................................

lA SECTION ADOMA DENONCE A NOUVEAU LA PRISE EN MAIN DE L'ENTREPRISE PAR LA SNI

Depuis que le nom de la SNI est apparu dans la direction d'ADOMA, SUD Logement Social a dénoncé les dérives d'une gestion financière d'une société à vocation sociale avec l'aval du gouvernement.   Sans que la liste soit exhaustive voici pêle mêle la mauvaise incidence de la SNI dans la gestion d'ADOMA : restriction du personnel, management de plus en plus dur, diminution du suivi social des occupants, fermetures ou ventes de sites, dénonciation de tous les accords salariaux antérieurs ....    IL EST TOUJOURS TEMPS DE SE MOBILISER ...

LA SNI VEUT UNE RENTABILITE FINANCIERE POUR UNE ENTREPRISE A VOCATION TRES SOCIALE
Le logement très social en quête de rati[...]
Document Adobe Acrobat [166.1 KB]

NEXITY STUDEA : J'AI HONTE DE TRAVAILLER !!!!

Pour NEXITY STUDEA où un TYRAN fait la loi où la Direction de NEXITY LAMY bien qu'informée s'en frotte les mains du moment que l'argent rentre.

Les syndicats majoritaires se taisent ; laissant faire le démon de l'argent.

Des clients malmenés, des investisseurs aussi, le personnel à bout de souffle ne peut rien dire ou il y a licenciement à la clé.

Elu SOLIDAIRES (SUD Logement Social) au CE UES NEXITY LAMY depuis deux ans, je vois les Délégués du Personnel, les membres du CHSCT STUDEA partir sans rien dire ou se faire licencier.

Devant l'impuissance et le manque de soutien des instances, je ferais savoir dans les médias, partout comment cela se passe chez NEXITY STUDEA avec preuve à l'appui.

 

 

SUD Logement Social présent

sur la braderie de Béthune

au travers de l'UIL SOLIDAIRES de Béthune.

 le 1er septembre 2014

Prises de contacts, communication, information

sur les actions du syndicat.

LETTRE OUVERTE MEDIAPART CDC / SNI
ART MEDIAPART CDC 100714.rtf
Document texte [73.9 KB]
LES INQUIETUDES DE SUD Logement Social relayées dans la presse régionale
VOIX DU NORD 260214.pdf
Document Adobe Acrobat [608.6 KB]

QUAND LA DIRECTION GENERALE NE REPOND PAS AUX INQUIETUDES DE SUD LOGEMENT SOCIAL SUR LA POLITIQUE DU "TOUT VA BIEN" A LA SOGINORPA

TRACT SUD Logement Social EN REPONSE AUX AFFIRMATIONS DE NOS DIRIGEANTS DANS LA PRESSE REGIONALE
SUITE ARTICLE PRESSE.rtf
Document texte [17.7 MB]

 MANIFESTATION LE 18.03.2014

CONTRE LE PACTE DE RESPONSABILITE, CONTRE LA POLITIQUE D'AUSTERITE

 

LES REPRESENTANTS DE NEXITY OBTIENNENT UNE AVANCEE SUR LES AMENAGEMENTS D'HORAIRES

VOLE SUR LES CONGES, ACCORD DENONCE EN JUSTICE, UNE NAO MISERABILISTE
TRACT SUD ADOMA 02 2014.pdf
Document Adobe Acrobat [273.6 KB]
VIOLENCES NEXITY HAUTS DE SEINE
STUDEA HAUTS DE SEINE.rtf
Document texte [1.1 MB]
-Cliquez vers SOLIDAIRES-
-Cliquez vers ACTUALITES-
Version imprimable | Plan du site
© SUD LOGEMENT SOCIAL